Archives pour la catégorie Infos

Chômeurs : MaCigogne.fr, une solution ponctuelle pour faire garder vos enfants

Sources : service-public.fr

Un rendez-vous dans votre agence Pôle emploi, un entretien d’embauche ? Vous êtes inscrit à Pôle emploi et vous cherchez ponctuellement à faire garder vos enfants (0 à 3 ans voire jusqu’à 4 ans si vos enfants ne sont pas scolarisés). Savez-vous que Pôle emploi et la Caisse nationale des allocations familiales (Cnaf) proposent de trouver avec le site Macigogne.fr un service de mise en relation pour la garde de vos enfants alors que vous menez vos démarches de recherche d’emploi ?

Macigogne.fr est un dispositif qui permet aux parents demandeurs d’emploi d’identifier les crèches collectives ou d’entreprises, les haltes-garderies, les établissements à gestion parentale et les jardins d’enfants disponibles localement.

Pour cela, il vous faut :

  • créer votre compte sur MaCigogne.fr en vous munissant préalablement de votre numéro de demandeur d’emploi ;
  • sélectionner les crèches qui vous intéressent (3 demandes au maximum).

Vos demandes de réservation sont ensuite automatiquement transmises aux établissements demandés qui vous répondent par courriel au plus tard dans les 72 heures.

Plus d’infos

Le Gouvernement lance son site sur le handicap

Sources : https://informations.handicap.fr

Études, travail, logement, informations sur les droits, mise à disposition de documents administratifs… Le Gouvernement lance officiellement, le 5 juillet 2017, son site consacré au handicap (en lien ci-dessous). Une nouvelle adresse utile pour toutes les personnes concernées, en quête d’infos pratiques, gérée par le secrétariat d’État en charge du handicap.

Une mine d’infos

On y trouve des rubriques sur les droits et les aides, comment se former, se loger, travailler, se déplacer, ainsi que sur les sports et loisirs. Il met également à disposition des internautes des formulaires Cerfa, par exemple pour les demandes MDPH. Il détaille par ailleurs les avis rendus sur les projets de loi par le CNCPH (Conseil national consultatif des personnes handicapées). Il recense également tous les rapports émis par différentes instances portant sur le handicap, notamment celui de Josef Schovanec sur l’emploi des personnes autistes.

Une version en facile à lire et à comprendre

« Le numérique offre de façon générale un nouvel accès à l’information et aux échanges, autant qu’il change nos habitudes du quotidien. Pour les personnes en situation de handicap, la « révolution digitale » revêt un enjeu majeur : une meilleure compensation du handicap et un gain en autonomie », peut-on lire sur le site, notamment disponible dans une version FALC (Facile à lire et à comprendre). « Le site handicap.gouv.fr doit répondre à ces enjeux dans une démarche inclusive, pour faciliter l’accès de tous à l’information. C’est pourquoi, dans les prochaines semaines, il progressera pour une accessibilité améliorée. » À consulter.

Le site du gouvernement

Les allocations d’assurance chômage sont revalorisées de 0,65 % à partir du 1er juillet 2017

Sources : www.unedic.org

Lors de sa réunion du 19 juin, le Conseil d’administration de l’Unédic a décidé à l’unanimité de revaloriser les allocations d’assurance chômage.
À partir du 1er juillet 2017, l’allocation minimale, la partie fixe de l’allocation d’aide au retour à l’emploi (ARE), l’allocation minimale pour les allocataires effectuant une formation sont revalorisés de 0,65%. Les salaires de référence, intégralement composés des rémunérations anciennes d’au moins 6 mois servant au calcul de l’allocation, sont également revalorisés de 0,65 %.

Cette revalorisation concerne près de 94% des demandeurs d’emploi indemnisés par l’Assurance chômage au 1er juillet 2017, soit environ 2,5 millions de personnes.

Les allocations chômage sont également revalorisées à Mayotte, dans les mêmes proportions.

La revalorisation de l’allocation minimale et de la partie fixe s’applique à l’ensemble des allocataires concernés par ces paramètres dès le premier jour de leur revalorisation. L’augmentation des salaires de référence concerne les allocataires indemnisés sur la base de salaires anciens de plus de 6 mois, soit environ 800 000 personnes (près de 30 % des allocataires).

  • L’allocation minimale passe à 28,86€ par jour – au lieu de 28,67€ par jour actuellement.

Continue la lecture

Vous cherchez du travail ? La Mairie de Paris lance un portail unique pour vous aider à trouver

Sources : LCI – Article écrit par

C’est un outil de plus pour espérer trouver du travail en Ile-de-France (et même au-delà). La Ville de Paris, qui compte 133.000 demandeurs d’emploi, vient de lancer ce vendredi 24 février 2017 un site internet unique accessible depuis le portail de la mairie. Les personnes cherchant un emploi ou un stage ainsi que les employeurs cherchant un candidat sont invités à le consulter. Nous sommes allés voir à quoi il ressemble.

Le site : Paris emploi, sur le site de la mairie de Paris

Ce service gratuit est accessible en cliquant ici sur le site de Paris emploi. La plateforme comporte un espace candidat

et un espace recruteur. Dans les deux cas, il convient de se connecter en créant un compte en indiquant simplement une adresse mail et un mot de passe.

Pour les candidats : cv, offres et alertes

Une fois inscrits, les candidats peuvent consulter les offres répertoriées sur la plateforme, déposer un CV et créer des alertes en précisant quel emploi ils recherchent, dans quelle ville et quel type de contrat (CDI, CDD, intérim, stage, alternance, indépendant). Les offres correspondantes arriveront automatiquement chaque matin dans leur boîte mail. Il est également possible de sauvegarder des annonces. Pendant notre test, surprise, des résultats sont aussi ressortis pour la province, qu’il s’agisse d’un boulanger à Bordeaux (capture ci-dessous) ou d’un ophtalmologue dans les Hauts-de-France.

Lire la suite

 

L’accès au répertoire des entreprises Sirene désormais gratuit

source : http://www.economie.gouv.fr

Les professionnels et les particuliers ont désormais accès, gratuitement, à de nombreuses informations sur toutes les entreprises immatriculées en France.

La plus grande base de données sur l’état civil des entreprises françaises est maintenant accessible à tous, sans frais. Sirene (pour « système informatique pour le répertoire des entreprises et des établissements ») devient gratuit au 1er janvier 2017 pour toute personne publique ou privée. L’accès était jusqu’à présent payant.

De nombreuses informations, actualisées en permanence

Géré par l’Insee, Sirene enregistre toutes les entreprises et leurs établissements, quelle que soit leur forme juridique et quel que soit leur secteur d’activité, en métropole, dans les départements d’Outre-mer et à Saint-Pierre-et-Miquelon. Les entreprises étrangères qui ont une représentation ou une activité en France y sont également répertoriées. De nombreuses informations sont ainsi récoltées et actualisées en permanence : numéros Siren (identifiant de la personne physique ou morale) et Siret (identifiant de chaque établissement), adresse, effectif, date de création, code d’activité… Avec 9 millions d’entités légales répertoriées, Sirene constitue la base la plus riche sur les entreprises de l’hexagone.

Lire la suite

Place à l’Emploi invite les entreprises à ouvrir leurs portes aux demandeurs d’emploi

Du 28 novembre au 2 décembre 2016 et partout en France, les entreprises ouvrent leurs portes aux demandeurs d’emploi et leur proposent des ateliers gratuits afin de donner un nouveau souffle à leur recherche !

En savoir plus

« Clicnjob »: un site pour l’insertion des jeunes éloignés de l’emploi

« Clicnjob« , une plateforme numérique destinée à l’insertion des jeunes éloignés de l’emploi, et pas forcément familiers du web contrairement aux idées reçues, a été officiellement lancée lundi au ministère du Travail, avec l’objectif d’aider un million de personnes en cinq ans.

Le site clicnjob.fr, « ergonomique et pédagogique », est un outil gratuit visant notamment à accompagner les bénéficiaires de la garantie jeunes, dispositif destiné aux moins de 25 ans qui ne sont ni en emploi, ni en formation ou en études, et sont suivis pour la plupart par les missions locales.

Lire la suite