Archives pour l'étiquette rsa

Mieux répartir la gestion du RSA pour un retour à l’emploi plus efficace ?

Source : www.franceinter.fr

C’est l’un des axes du plan pauvreté qui sera présenté jeudi prochain par le gouvernement : la réforme du RSA, que le gouvernement veut plus efficace, et surtout plus « temporaire » pour ceux qui en bénéficient. Parmi les préconisations d’un rapport remis ce mercredi, un meilleur accompagnement vers le retour au travail.

Le RSA, selon le gouvernement, doit devenir plus efficace et plus "temporaire"

Le RSA, selon le gouvernement, doit devenir plus efficace et plus « temporaire » © AFP / FRANCOIS GUILLOT

Le rapport remis ce mercredi soir au gouvernement est signé par le président PS du Conseil départemental de la Meurthe-et-Moselle, Mathieu Klein, et par la députée LREM des Bouches-du-Rhône Claire Pitollat. Il vise à proposer au gouvernement des pistes de réforme du RSA, une semaine avant la présentation du plan pauvreté, dont elle sera l’un des axes.

Meilleure répartition entre les départements et l’Etat

Trois mois après la sortie d’Emmanuel Macron sur le « pognon de dingue » que coûtent les aides sociales, le gouvernement entendre rendre plus efficace et surtout plus « temporaire » le RSA pour ceux qui en bénéficient. Selon ce rapport, pour sortir de ce que les deux auteurs n’hésitent pas à qualifier « d’échec » ou de « trou noir » dans lequel tombent parfois les bénéficiaires du RSA, il faut recentrer l’action sur l’accompagnement au retour à l’emploi.

Pour cela, les départements pourraient par exemple réorienter toutes les forces sur cette mission, tout en laissant à l’Etat celle de financer et de verser l’allocation, suggère Mathieu Klein : « C’est plus efficace de consacrer son énergie et les moyens dont on dispose à l’accompagnement, pendant que l’Etat garantit l’égalité par une prise en charge financière dans tout le territoire« , explique-t-il. « Dans la situation actuelle, un département qui a de faibles ressources économiques va devoir faire plus appel à la fiscalité pour financer le RSA qu’un département qui a plus de ressources autres : c’est une inégalité à laquelle il convient de mettre un terme« , poursuit le président de conseil départemental.

Décloisonnement des suivis

Pour améliorer cet accompagnement vers le retour au travail, lire la suite

Prime d’activité : mise en place prévue à partir du 1er janvier 2016

Sources : Service-Public.fr

La prime d’activité entre en vigueur à partir du 1er janvier 2016. Cette prime qui va remplacer le RSA activité et la prime pour l’emploi (PPE) est une aide financière à destination des travailleurs modestes. Elle a pour objectif d’inciter ces travailleurs (salariés ou non salariés) à l’exercice ou à la reprise d’une activité professionnelle tout en soutenant leur pouvoir d’achat.

Cette prime est ouverte sous conditions de ressources aux jeunes actifs dès 18 ans. Elle concerne également les étudiants salariés et les apprentis répondant à certaines conditions particulières.

La prime est versée mensuellement par les caisses d’allocations familiales et les caisses de mutualité sociale agricole. Le montant de cette prestation est calculé en fonction de la composition et des ressources du foyer. Les bénéficiaires doivent Continue la lecture

Peut-on percevoir le rsa en étant auto-entrepreneur?

Le principe du Revenu de Solidarité Active est de pouvoir être cumulé avec d’autre sources de revenu.
Des règles de calcul sont appliquées en fonction du montant de ces revenus ainsi que de la composition du foyer.
Ce sont les revenus d’activités qui sont pris en compte, qu’ils proviennent d’activité salariée ou non.
Quand il s’agit d’auto-entrepreneur ou de micro-entreprise, le revenu d’activité correspond à un pourcentage du chiffre d’affaire réalisé.
Ce pourcentage varie en fonction de l’activité :

  • 29% pour les BIC Achat-ventes (Bénéfices Industriels et Commerciaux)
  • 50% pour les BIC Services
  • 66% pour les BNC Profession Libérales (Bénéfices Non Commerciaux)
Ainsi, une personne célibataire, auto-entrepreneur, dont le chiffre d’affaire est de 800€ par mois, devra déclarer au CAF 400€ de revenus d’activité.
Soit 800€ x 50% (en considérant un type d’activité BIC Services).
D’autres éléments sont à prendre en compte pour le calcul rsa, notamment si vous bénéficiez de l’ACCRE.

Dans tous les cas, pour connaître le montant de votre rsa, adressez vous à votre CAF.