Archives pour l'étiquette prime d’activité

Ce qui change au 1er janvier 2019 : salaires, impôts, formation …

Sources : www.blog-emploi.com

Prélèvement à la source, Smic, RSA, prime d’activité, compte personnel de formation… Retrouvez une sélection des nouveautés qui attendent les Français à partir du 1er janvier 2019.

Prélèvement à la source
Plus que quelques jours avant sa mise en place, mais la France est-elle prête pour le prélèvement de l’impôt à la source ? À la veille du 1er janvier, les craintes semblent davantage se focaliser sur les enjeux psychologiques que sur le défi technique et administratif.

Les employés à domicile via Chèque emploi service universel (Cesu) et Pajeemploi (garde d’enfant, ménage, aide aux personnes âgées…), ne seront, quant à eux, pas concernés cette année par cette mesure.

Vous trouverez sur le site prelevementalasource.gouv.fr  : des guides, des questions vrai-faux, des vidéos, des cas pratiques (jeunes parents, futurs retraités, exploitants agricoles, jeune actif, salarié récemment augmenté, commercial dans une PME…), un abécédaire ou encore une foire aux questions, qui vous permettront de comprendre comment fonctionne le prélèvement à la source et de répondre à toutes vos questions.

Le Smic à 10,03 euros de l’heure brut

Contrairement à ce que pouvait laisser penser l’annonce phare de l’intervention télévisée d’Emmanuel Macron lundi 10 décembre, le Smic n’augmentera pas de 100 euros. Il sera revalorisé d’environ 1,5 %, selon la règle de calcul automatique et passera à 10,03 euros de l’heure brut à compter du 1er janvier 2019, en hausse de 1,5 %. Le brut mensuel est donc relevé à 1 521,22 euros mensuels sur la base de la durée légale du travail de 35 heures hebdomadaires. Le smic horaire brut s’élevait en 2018 à 9,88 euros, et à 8,82 euros il y a dix ans, en 2009.

Bonification de la prime d’activité

À l’origine, le gouvernement prévoyait d’augmenter la prime d’activité de 20 euros par an, jusqu’en 2021. Soit une hausse de 80 euros sur l’ensemble du
Lire la suite

Prime d’activité : mise en place prévue à partir du 1er janvier 2016

Sources : Service-Public.fr

La prime d’activité entre en vigueur à partir du 1er janvier 2016. Cette prime qui va remplacer le RSA activité et la prime pour l’emploi (PPE) est une aide financière à destination des travailleurs modestes. Elle a pour objectif d’inciter ces travailleurs (salariés ou non salariés) à l’exercice ou à la reprise d’une activité professionnelle tout en soutenant leur pouvoir d’achat.

Cette prime est ouverte sous conditions de ressources aux jeunes actifs dès 18 ans. Elle concerne également les étudiants salariés et les apprentis répondant à certaines conditions particulières.

La prime est versée mensuellement par les caisses d’allocations familiales et les caisses de mutualité sociale agricole. Le montant de cette prestation est calculé en fonction de la composition et des ressources du foyer. Les bénéficiaires doivent Continue la lecture

Prime d’activité : qui seront les bénéficiaires?

Sources : http://www.vie-publique.fr

Le Premier ministre a précisé le 3 mars 2015 les contours de la Prime d’activité, qui doit remplacer la Prime pour l’emploi (PPE) et le RSA activité à compter du 1er janvier 2016.

La prime d’activité sera versée, sous conditions de ressources du foyer, aux personnes en activité professionnelle (à temps plein ou partiel), qu’elles soient salariées ou qu’elles exercent une activité indépendante. Les jeunes actifs pourront en bénéficier dès 18 ans (contre 25 ans pour le RSA activité), exception faite des jeunes en formation initiale. Selon le Premier ministre, entre 4 et 5 millions d’actifs seront concernés, dont 700 000 à un million de jeunes de 18 à 25 ans.

La prime d’activité sera versée chaque mois par les Caisses d’allocation familiales. Elle comportera une part individuelle, calculée en fonction du niveau de revenu d’activité du bénéficiaire, et une part prenant en compte la composition (conjoint, enfant à charge, parent isolé, etc.) et les ressources de la famille. Sous réserve des modifications apportées par une concertation à venir, Continue la lecture