Archives pour l'étiquette parcours emploi compétences

Les parcours emploi compétences vont remplacer les contrats aidés

Sources : http://www.gazette-sante-social.fr

Les contrats aidés, c’est fini. Place aux parcours emploi compétences ! Largement utilisés par les gouvernements successifs comme outils d’ajustement de l’emploi depuis les années 1980, les contrats aidés (des très anciens contrats emploi solidarité aux présents contrats uniques d’insertion) vont donc prendre un nouveau visage dès cette année. L’annonce en a été faite le 16 janvier par la ministre du Travail Muriel Pénicaud, elle-même peu favorable à ces dispositifs, à l’occasion de la diffusion du rapport « Donnons-nous les moyens de l’inclusion » qu’elle avait demandé au délégué général du Groupe SOS, Jean-Marc Borello.

À l’origine du rapport et de la refonte des contrats aidés, il y a eu l’été dernier, la levée de boucliers des associations et de l’économie sociale et solidaire contre la suppression inattendue de milliers d’emplois aidés pour les personnes durablement éloignées de l’emploi.

La réponse gouvernementale fut de confier une mission d’expertise à Jean-Marc Borello pour fixer un état des lieux et faire des propositions.

Une transformation radicale des contrats aidés

Le rapport fait la part belle faite aux employeurs associatifs. Les 200 000 parcours emploi compétences délivrés annuellement ne s’adressent plus qu’à eux (et aux collectivités locales) et plus du tout au secteur privé lucratif : croissance oblige !

100 millions d’euros (tirés du Plan d’investissement compétences) seront consacrés annuellement à soutenir les actions de formation et d’accompagnement des structures, 50 millions uniquement pour l’insertion par l’activité économique et 50 millions d’euros pour les autres parcours emploi compétences.

Mais les acteurs associatifs seront certainement attentifs à cette « transformation radicale des contrats aidés » annoncée par la ministre parce qu’elle renforce leurs liens de subordination aux pouvoirs publics, alors que les structures d’insertion ou d’accompagnement des chômeurs se sont largement construites dans des logiques d’expérimentation contre les réglementations existantes…

De l’employabilité à « l’employeurabilité »

En même temps que le rapport Borello, la ministre a en effet expédié une circulaire aux préfets de régions pour la mise en place rapide des parcours emploi compétences. « Cela signifie qu’il y aura une sélection des employeurs associatifs à même de mener les parcours d’accompagnement. Le préfet devra choisir les types de parcours les plus bénéfiques. À côté de l’employabilité, il doit
Lire la suite