Archives pour l'étiquette formation

Lancement du site web de France compétences

Sources : www.centre-inffo.fr

Créée par la loi n° 2018-771 du 5 septembre 2018 (art.36) pour la liberté de choisir son avenir professionnel, France compétences, est une institution nationale publique chargée de la régulation et du financement de la formation professionnelle et de l’apprentissage.

Pour informer ses publics sur ses missions et son actualité, un site web a été mis en ligne le 17 janvier 2019. Pour plus d’information, consultez le site : https://www.francecompetences.fr

Rémunération des apprentis : publication du décret

Sources : https://reforme.centre-inffo.fr

Un décret du 28 décembre 2018 précise les modalités de rémunération des apprentis applicables aux contrats conclus à partir du 1er janvier 2019, en tirant notamment les conséquences du report à 29 ans de l’âge limite d’entrée en apprentissage.
Le salaire minimum perçu par l’apprenti pendant le contrat ou la période d’apprentissage est fixé comme suit :
Art. D6222-26 du Code du travail

Age de l’apprenti Salaire minimum perçu Année d’exécution du contrat
Pour les jeunes âgés de 16 à 17 ans 27 % du salaire minimum de croissance première année
39 % du salaire minimum de croissance deuxième année
55 % du salaire minimum de croissance troisième année
Pour les jeunes âgés de 18 à 20 ans 43 % du salaire minimum de croissance première année
51 % du salaire minimum de croissance deuxième année
67 % du salaire minimum de croissance troisième année
Pour les jeunes âgés de 21 an à 25 ans 53 % du salaire minimum de croissance ou, s’il est supérieur, du salaire minimum conventionnel correspondant à l’emploi occupé première année
61 % du salaire minimum de croissance ou, s’il est supérieur, du salaire minimum conventionnel correspondant à l’emploi occupé deuxième année
78 % du salaire minimum de croissance ou, s’il est supérieur, du salaire minimum conventionnel correspondant à l’emploi occupé troisième année
Pour les jeunes âgés de 26 ans et plus 100 % du salaire minimum de croissance ou, s’il est supérieur, du salaire minimum conventionnel correspondant à l’emploi occupé durée d’exécution du contrat d’apprentissage

Lorsqu’un apprenti conclut un nouveau contrat d’apprentissage avec le même employeur
Sa rémunération est au moins égale lire la suite

Ce qui change au 1er janvier 2019 : salaires, impôts, formation …

Sources : www.blog-emploi.com

Prélèvement à la source, Smic, RSA, prime d’activité, compte personnel de formation… Retrouvez une sélection des nouveautés qui attendent les Français à partir du 1er janvier 2019.

Prélèvement à la source
Plus que quelques jours avant sa mise en place, mais la France est-elle prête pour le prélèvement de l’impôt à la source ? À la veille du 1er janvier, les craintes semblent davantage se focaliser sur les enjeux psychologiques que sur le défi technique et administratif.

Les employés à domicile via Chèque emploi service universel (Cesu) et Pajeemploi (garde d’enfant, ménage, aide aux personnes âgées…), ne seront, quant à eux, pas concernés cette année par cette mesure.

Vous trouverez sur le site prelevementalasource.gouv.fr  : des guides, des questions vrai-faux, des vidéos, des cas pratiques (jeunes parents, futurs retraités, exploitants agricoles, jeune actif, salarié récemment augmenté, commercial dans une PME…), un abécédaire ou encore une foire aux questions, qui vous permettront de comprendre comment fonctionne le prélèvement à la source et de répondre à toutes vos questions.

Le Smic à 10,03 euros de l’heure brut

Contrairement à ce que pouvait laisser penser l’annonce phare de l’intervention télévisée d’Emmanuel Macron lundi 10 décembre, le Smic n’augmentera pas de 100 euros. Il sera revalorisé d’environ 1,5 %, selon la règle de calcul automatique et passera à 10,03 euros de l’heure brut à compter du 1er janvier 2019, en hausse de 1,5 %. Le brut mensuel est donc relevé à 1 521,22 euros mensuels sur la base de la durée légale du travail de 35 heures hebdomadaires. Le smic horaire brut s’élevait en 2018 à 9,88 euros, et à 8,82 euros il y a dix ans, en 2009.

Bonification de la prime d’activité

À l’origine, le gouvernement prévoyait d’augmenter la prime d’activité de 20 euros par an, jusqu’en 2021. Soit une hausse de 80 euros sur l’ensemble du
Lire la suite

Réforme 2018 : les principales évolutions du Compte personnel de formation (CPF)

Sources : http://www.droit-de-la-formation.fr

La rénovation du Compte personnel de formation est une des mesures phares du projet de loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel (PDL, article 1er).

Première modification : la monétisation des droits

Le compte sera alimenté en euros à la fin de chaque année et, le cas échéant, par des abondements supplémentaires eux aussi fixés en euros.

Le montant des droits acquis ne sera plus fixé par la loi mais par décret, ce qui devrait permettre d’assurer la régulation du nouveau dispositif.

Il n’y aura plus de proratisation pour les salariés à temps partiel dont la durée du travail sera supérieur ou égale à la moitié de la durée légale (ou conventionnelle le cas échant). Le montant annuel des droits acquis et le plafond seront fixés par voie règlementaire, sans que le plafond puisse excéder 10 fois le montant annuel d’alimentation du compte.

Ainsi, dans sa communication du 5 mars 2018, le Ministère du travail annonce une alimentation régulière fixée à 500 euros/an pour un plafond de 5000 euros.

Les droits seront toujours majorés pour les salariés qui n’ont pas atteint un niveau de formation sanctionné par :

  • un diplôme classé au niveau V,
  • un titre professionnel enregistré et classé au niveau V du répertoire national des certifications professionnelles
  • ou une certification reconnue par une convention collective nationale de branche.

Pour ces salariés, la communication du 5 mars 2018 du Ministère du travail prévoit une alimentation régulière fixée à 800 euros/an pour un plafond de 8000 euros.

Lire la suite

Nouveauté : Trouver ma formation sur pole-emploi.fr !

Sources : www.pole-emploi.fr

Depuis le 20 mars, accédez en ligne au catalogue des formations disponibles sur pole-emploi.fr.

Vous recherchez une formation ou un organisme pour développer vos compétences, évoluer professionnellement, envisager une reconversion ?

Pôle emploi vous accompagne et simplifie vos démarches avec deux nouveaux services à votre disposition sur pole-emploi.fr :

►  l’accès au catalogue des offres de formation disponibles, sur tous les domaines d’activité et sur toute la France – en partenariat avec le réseau des Carif-Oref

Le moteur de recherche vous permet d’identifier les formations qui correspondent à vos critères, en toute autonomie, avec plusieurs filtres disponibles (niveau, diplôme, financement, éligibilité au CPF, lieu, etc.)
Pour chaque formation, un contenu détaillé vous permet de connaitre le programme, le lieu de la formation, les prérequis nécessaires et la possibilité de certification

► la prise de rendez-vous immédiate avec l’organisme de formation qui vous intéresse, pour en savoir plus sur la formation*

Avec votre numéro d’identifiant Pôle emploi, vous avez accès au planning des réunions d’information organisées par l’organisme de formation. Ces rendez-vous (individuels ou collectifs) vous donneront plus d’informations sur le contenu de la formation, les modalités de sélection, les recrutements et sur l’organisme.
Retrouvez ensuite vos rendez-vous lire la suite

Emploi Store : 12 outils à découvrir

Article publié le 19/02/2017 par François Cousin
blog des consultants APEC

François Cousin vous propose de (re)découvrir des services de l’Emploi Store à votre disposition pour affiner votre recherche d’emploi.

Emploi Store ? Késaco ?

L’Emploi Store est un service du Pôle Emploi. Il s’agit de donner accès à un « magasin » d’applications pour vous aider dans vos démarches. Bien sûr, certaines sont des outils créés par le Pôle Emploi directement, mais pas seulement ! Des outils d’autres structures, dont l’Apec, y sont également référencés. Comme sur des « stores » mobile, les internautes peuvent noter les applications utilisées.

Je n’ai pas pu tester l’intégralité des services de l’Emploi Store. Aussi, me suis-je centré sur les services parmi « les plus utilisés ».
Le store est composé de quatre grandes rubriques : Choisir un métier, se former, préparer sa candidature et trouver un emploi.

« Choisir un métier »

L’objectif de cette rubrique est de vous aider à bâtir votre projet professionnel, travailler sur vos compétences clefs, découvrir de nouveaux secteurs.

1- Construire son projet professionnel
Il s’agit d’un Mooc faisant partie des « Mooc pour l’emploi ». Un MOOC, qu’est-ce que c’est ? C’est une formation en ligne ouverte à tous (Massive Open Online Course). Celui-ci vous permettra rapidement de vous mettre au clair avec votre projet professionnel. Idéal pour les personnes qui veulent aller à l’essentiel. A mon avis, excellent service à compléter avec les rendez-vous que l’Apec peut vous proposer à distance ou dans ses centres (Flash Conseil ou Rendez-vous Conseil).

2- Tester votre profil professionnel
Monkey Tie propose ici une approche ludique et amusante pour évaluer votre personnalité et le type d’entreprise qui vous correspond. Attention, nous restons ici sur un test généraliste qui ne va pas forcément dans le fond des choses. Il est à mon avis complémentaire de faire le test de « la place des talents ». Là encore, pour celles et ceux qui souhaitent aller plus loin dans l’analyse en terme de potentiel métier, je vous recommande de prendre un RDV avec l’Apec. Nous avons la possibilité de vous faire passer le test Motiva qui sera débriefé par un consultant.

3-Le B-A BA de l’orientation
Voici une formation en e-learning vous permettant de creuser de nouvelles voies. Même si celles-ci sont parfois déjà connues, cette application vous permettra là encore de poser des fondamentaux afin de bien démarrer votre recherche d’emploi.

« Se former »

4- Formation, testez votre projet
Beaucoup de cadres se posent des questions sur leur retour à l’emploi ou la suite à donner à leur carrière professionnelle. Dans les bureaux des consultants Apec,

Lire la suite

Accéder à une formation professionnelle

Sources :http://www.paris.fr

Le Programme départemental d’aide à l’emploi (P.D.A.E), financé par le Département de Paris, vous permet d’avoir accès à des formations qualifiantes de longue durée pour (re)trouver un emploi. Ces formations se déroulent en 850h maximum de formation théorique et un stage pratique en entreprise.

Deux types de formation sont proposés (voir catalogues):

  • Les formations qualifiantes permettant l’accès à une formation dans les domaines de l’informatique, de la logistique, des ressources humaines, du nettoyage, des transports, de la sécurité, de la comptabilité, de la qualité-environnement, du bâtiment, des services à la personne, de l’anglais, de la vente et du commerce, de l’hôtellerie et de la restauration, de l’animation, du secrétariat.
  • Les formations du catalogue linguistique destinées aux personnes souhaitant renforcer leur niveau en français (niveau de départ A2 ou B1), tout en préparant une formation qualifiante dans les domaines des services à la personne, du nettoyage, de la logistique, du Continue la lecture