Recrutement des seniors : 5 idées reçues

Sources : Revolution RH
Auteur :   Frédéric Lesaulnier

« Embaucher un senior, tu n’y penses pas ? Payer plus cher pour moins efficace, très peu pour moi ! ». Quand on parle de l’embauche des seniors, ces derniers souffrent souvent d’une mauvaise image. Pourtant, les choses changent et les tempes grisonnantes ne sont plus synonymes de coût élevé ou de démotivation. La preuve par 5 !

1. Les seniors sont moins productifs

Les seniors souffrent souvent d’une image un peu terne en termes de dynamisme. Il s’agit pourtant d’une idée reçue et vous auriez tort de priver votre entreprise et votre équipe de l’expérience et du carnet d’adresse que représente ce type de collaborateur. Bien managée, une équipe mixte peut représenter un avantage énorme, les jeunes diplômés et les seniors ayant chacun de gros avantages.

De plus, dans certains secteurs, la présence de seniors permet de rassurer les clients ou les acheteurs qui se retrouvent face à un profil expérimenté.

2. Embaucher un senior coûte trop cher

D’après le baromètre réalisé par l’association A Compétence Egale, en 2014 comme l’année dernière, un des principaux freins à l’embauche d’un senior est son coût. Pourtant, si l’embauche d’un profil senior coûte effectivement plus cher que celui d’un junior, vous économiserez sur d’autres postes, par exemple celui de la formation.

De plus, toujours selon l’étude d’A Compétence Egal, 74% des seniors sont prêts à revoir leur niveau de rémunération à la baisse pour obtenir un poste.

3. Les seniors sont résistants au changement

La résistance au changement est un autre point mis en avant par les cabinets de recrutement et les entreprises pour justifier leur réticence à embaucher des seniors.

Encore une fois, ceux-ci tordent le cou aux idées reçues puisqu’ils sont 91% à accepter de changer de fonction et 48% à être mobile géographiquement.

Enfin, la résistance au changement est souvent liée au management trop cloisonné entre seniors et jeunes diplômés. Il est nécessaire de faire travailler ces deux profils en équipe pour tirer le meilleur de chaque partie.

4. Un senior est proche de la retraite

Vous avez raison ! Un senior est plus proche de la retraite qu’une personne de 30 ans ! Pourtant aujourd’hui, rare sont les juniors qui restent toutes leur vie dans la même entreprise et vous allez surement les voir vous filer sous le nez au bout de 3 à 5 ans !

Dans ce cas, si vous trouvez un profil senior qui vous correspond, vous aurez surement plus de chances qu’il soit fidèle à votre entreprise.

5. Les seniors ne savent pas utiliser les nouvelles technologies

Encore une idée reçue qui a la vie dure : les jeunes diplômés seraient des « digital native » très à l’aise avec les nouvelles technologies quand les personnes ayant passées la cinquantaine ne sauraient rien des réseaux sociaux.

En vérité, certains seniors sont loin de s’être fait distancé dans la course aux nouvelles technologies et certains juniors ne sont pas très à l’aise avec l’informatique. Le mieux pour ne pas partir avec des préjugés, c’est de vous en tenir aux compétences requises pour le poste !

2 réponses à “Recrutement des seniors : 5 idées reçues

  1. Bjr,

    En France les séniors sont méprisés! Très souvent la question se pose à l’employeur avec la relation avec les plus jeunes. Ils sont moins flexibles. Très souvent j’ai eu la réflexion que je suis restée trop fidèle (30 ans) avec mon ancien employeur . Que dire à ça!

  2. Bonjour,

    Merci pour cet intéressant article, auquel nous proposons une 6ème voire 7ème preuves :

    – un « senior » débutant (entrant en deuxième partie de carrière) ne se compare pas à un senior proche de la retraite

    – la majorité des seniors (en fonction de son statut professionnel) ont la possibilité d’envisager de reprendre les études grâce au financement de la formation continue en France et renforcer ainsi son employabilité

    Pour en apprendre d’avantage, rendez-vous sur notre blog ou la-formation-continue.fr

    Bonne continuation à toutes et à tous !

    Mathieu pour AMVi

Laisser un commentaire