Offre d’emploi de conseiller(e) alternance

La mission locale de Marne la Vallée Val Maubuee

recrute un(e) conseiller(e) alternance

Voir l’offre

Offre d’emploi Formateur/trice Conseiller en insertion professionnelle

Le groupe Médicis – Paris 13ème recherche des professionnels qui interviendront sur un ou plusieurs modules relatifs à la préparation au titre certifié de Niveau III.

Voir l’offre

Offre d’emploi de Cip

L’association Emmaüs Alternatives recrute un(e) conseiller (ère) en insertion professionnelle  (H/F)

Voir l’offre

Offre d’emploi Chargé de Mission Insertion

OPTIM’E.T.T.I recrute un(e) Chargé(e) de Mission Insertion Confirmé(e)

Voir l’offre

Offre d’emploi de Cip

L’association D2L recrute un (e) chargé(e) de mission emploi-formation.

Voir l’offre

Offre d’emploi de Cip

La mission locale du Plateau de Brie recrute un(e) conseiller(e) en insertion sociale et professionnelle

Voir l’offre

Validation des acquis : ce qui changera le 1er octobre 2017

Sources : http://www.actualite-de-la-formation.fr

Il était attendu ! Le décret de réforme de la validation des acquis de l’expérience (VAE) vient de paraître au Journal officiel le 4 juillet. Il modifie certaines règles de la VAE pour la rendre conforme à la Loi Sapin du 5 mars 2014 sur la formation professionnelle et à la Loi Travail et doit entrer en vigueur au 1er octobre 2017.

Le champ élargi

En pratique, il rend éligible à la validation des acquis de l’expérience l’ensemble des activités suivantes : activités professionnelles salariées, activités non salariées, activités bénévoles ou volontaires, les sportifs de haut niveau, les responsables syndicaux et les élus locaux.

Le décret indique également qu’en matière d’activités réalisées en formation initiale ou continue, sont désormais prises en compte : les périodes de formation en milieu professionnel, les périodes de mise en situation en milieu professionnel, les stages pratiques, les préparations opérationnelles à l’emploi (POE) ou les périodes de formation pratique de contrat d’apprentissage, de professionnalisation ou de contrat unique d’insertion.

Un an d’activité pour accéder à la VAE

Suite à la loi du 8 août 2016, sont désormais prises en compte les activités exercées pendant une durée d’au moins un an, de façon continue ou non, en rapport direct avec le diplôme, le titre professionnel ou le certificat de qualification professionnelle pour lequel la demande est déposée. Les activités exercées en rapport avec cette certification devront l’avoir été pendant au minimum une année (contre trois précédemment), de manière continue ou pas. La durée des activités réalisées hors formation doit être supérieure à celles accomplies en formation.

Certifications acquises à vie

Comme auparavant, la procédure de VAE comprend deux étapes : la recevabilité de la demande de lire la suite