L’orientation professionnelle au cœur des priorités de Pôle Emploi

Sources : http://www.pole-emploi.org

L’orientation est au cœur des priorités de Pôle emploi 2015. Au moment où le chômage est au plus haut, il est essentiel que les conseillers et les psychologues du travail accompagnent les demandeurs d’emploi sur leur projet de mobilité professionnelle. Ils s’appuieront pour cela sur la nouvelle offre de services « orientation » qui propose des prestations adaptées aux profils et aux besoins des différents publics.

« Depuis sa création, Pôle emploi a une mission d’orientation que le législateur a inscrite dans le code du travail. L’État a alors choisi de transférer les psychologues du travail de l’Afpa à Pôle emploi, lui donnant ainsi des compétences supplémentaires », rappelle Fabien Beltrame, chef du département Orientation professionnelle et Formation à Pôle emploi.

Le pari de la confiance
Aujourd’hui, Pôle emploi élargit son offre de services. Les conseillers sont en première ligne pour accompagner les demandeurs d’emploi qui ont besoin d’un appui afin de concrétiser leur projet professionnel. Ce sont eux qui prennent en charge l’orientation généraliste, tandis que les psychologues du travail mettent en œuvre l’orientation spécialisée. Tout demandeur d’emploi peut bénéficier d’une prestation d’orientation, quelle que soit la durée de sa période de travail avant son inscription à Pôle emploi. « Le conseiller peut prescrire le service qui lui semble le plus adapté à la situation du demandeur, dès l’entretien d’inscription et de diagnostic ou à n’importe quel autre moment de l’accompagnement. Le choix de la prescription fait partie du pari de la confiance », poursuit Charlotte Limozin, chargée de la mission de déploiement de l’offre de services en orientation.

Conforter l’offre de services 
Le nouveau bouquet de services « orientation » se compose de six ateliers projets et de six prestations. Cinq d’entre elles sont assurées par des psychologues du travail, trois d’entres elles durent 42 jours : « Confirmer son projet professionnel », « Construire son parcours de formation » et « Prestation d’orientation professionnelle spécialisée MDPH » pour les travailleurs handicapés. Quant à la prestation « Cap projet professionnel », elle s’échelonne sur 90 jours. Cinq ateliers d’une demi-journée s’inscrivent dans le cadre de l’orientation généraliste : « Se préparer à la validation des acquis de l’expérience », « Identifier ses atouts et compétences – Passeport orientation- formation », « Rechercher des informations pour mieux connaître un secteur d’activité », « Décider de se former ? ».

Des prestations à la main des régions
Il existe trois prestations que les régions de Pôle emploi sont libres de choisir en fonction du diagnostic de la situation économique de leur territoire. « Les ateliers “kits sectoriels” figurent parmi les nouveautés et chaque session aborde une thématique précise, explique Charlotte Limozin. Ils présentent un secteur qui recrute, les métiers qui y sont associés et les possibilités d’évolution. » La prestation « Rendez-vous rebond » aide un demandeur à faire le point sur son projet après un recrutement MRS pour lequel il n’a pas été retenu. Troisièmement « Regards croisés » permet d’analyser une situation complexe afin de bâtir un plan d’actions concerté entre un psychologue du travail, le conseiller référent et le demandeur d’emploi. Ces deux dernières prestations sont animées à l’interne par les psychologues du travail. À venir, enfin, la « Méthode d’appui à l’orientation par simulation (Maos) ». Elle comportera une mise en situation grandeur nature, qui permettra à une personne de se rendre compte des contraintes d’un métier. « Pour valider un projet professionnel, la bonne posture est de prendre en compte les aspirations et les compétences du demandeur d’emploi et de les mettre en regard avec les réalités du marché du travail », insiste Charlotte Limozin.

L’offre de services se déploie selon un calendrier national adaptable à chaque région. Des étapes à respecter : présenter l’offre en comité d’entreprise, organiser des réunions d’information pour les équipes locales de direction, les conseillers et les équipes d’orientation spécialisées, puis mettre en place les formations des agents, qui porteront tous la mission d’orientation confiée à Pôle emploi.

 En savoir plus

 

Une réponse à “L’orientation professionnelle au cœur des priorités de Pôle Emploi

  1. Une bonne initiative du coté de pole emploi. Il était temps de moderniser le suivi des demandeurs d’emploi.

Laisser un commentaire