L’Afpa, premier opérateur de formation à présenter une offre adaptée à la réforme

Sources : http://www.afpa.fr

Afin de mieux répondre aux défis de l’emploi en France, l’Afpa lance une nouvelle offre plus souple, plus accessible et innovante pour construire des parcours personnalisés, toujours certifiants et qualifiants. Compatible avec le CPF (Compte Personnel de Formation), cette offre s’adapte parfaitement au contexte réglementaire instauré par la nouvelle loi et répond aux attentes des entreprises et des actifs comme le révèle une grande enquête OpinionWay-Afpa , réalisée du 6 au 22 février 2014.

La Formation Professionnelle au cœur du défi de l’emploi en France

•    Difficultés de recrutement en France : un paradoxe bien réel.

Alors que le chômage touche 10,2 % de la population active , 63% des chefs d’entreprise déclarent avoir des difficultés à recruter.
1 chef d’entreprise sur 4 déclare même qu’il existe un ou plusieurs emplois dans leur entreprise pour lesquels il ne trouve pas de collaborateurs. Plus de la moitié d’entre eux, parce qu’ils ne trouvent pas les bonnes compétences.
Pourtant, 92% des actifs seraient prêts à suivre une formation pour un métier qui recrute.

La Formation Professionnelle est également largement plébiscitée par les dirigeants.59% d’entre eux la considèrent comme indispensable au développement de leur entreprise (et même 89% pour les entreprises de plus de 500 salariés !).

•    La reconversion professionnelle : 60 % des actifs Français concernés

Soit 4 points de plus qu’en 2012  !  3 actifs sur 4 avouent avoir déjà envisagé de changer de vie dont 1/3 sérieusement.  Pour  66% d’entre eux, ce changement de vie passe par un changement de métier. Loin devant un changement touchant à la vie personnelle (22%) !
60% déclarent avoir réellement changé au moins une fois de métier ou de secteur, et près d’1 sur 2 envisage de le faire. 8 salariés sur 10 pensent que la formation professionnelle est un moyen efficace pour changer de vie.

Côté chefs d’entreprise,  59% ont déjà recruté une personne qui s’est reconvertie et 65% avouent même qu’ils ont été un véritable atout pour  l’entreprise.

•    Largement reconnue, la formation Professionnelle doit cependant évoluer pour répondre aux besoins des actifs et des entreprises

Près de 40% des dirigeants estiment que l’offre de formation ne répond pas exactement à leur besoin. 96% d’entre eux pensent par exemple que la formation professionnelle devrait davantage prendre en compte les évolutions des métiers et de la société et pour 55%, elles sont souvent trop rigides.

Une grande majorité d’entre eux se positionnent en faveur d’une offre de formation « sur mesure » (96%) et plus flexible tant dans sa durée que son contenu (91%). Les dirigeants interrogés attendent également davantage de conseils et de services pour mieux anticiper les évolutions des métiers (89%) et une meilleure évaluation du niveau des stagiaires en amont (91%).

Constat partagé par les actifs. 44% des bénéficiaires estiment que la durée de la formation n’est pas toujours bien adaptée, 41% regrettent sa dimension trop généraliste, pas assez adaptée à leurs besoins spécifiques et 41% une perte de temps sur des notions et des éléments qu’ils maîtrisaient déjà.

Une Nouvelle Offre pour mieux répondre aux difficultés de recrutement.

Déployée sur tout le territoire, à partir du 19 mars 2014, cette Nouvelle Offre présente plusieurs nouveautés majeures.

Cette offre, totalement renouvelée, s’articule autour de:

Trois types de formation:

  1. 235 parcours de formations métiers conduisant aux titres professionnels reconnus nationalement par les entreprises et les branches,
  2. 965 modules dont la moitié d’une durée inférieure à 175 heures, compatible avec le Compte Personnel de Formation (CPF ) instauré par la réforme. 50 de ces modules sont communs à 126 formations qualifiantes ou certifiantes qui permettent des passerelles entre formations,
  3. 460 formations courtes réglementaires, métiers ou transverse.

et quatre services: 

  1. Une capacité de « sur-mesure » grâce à un bureau d’étude et des ingénieurs de formation présents sur tout le territoire,
  2. la personnalisation des parcours notamment par la validation des Acquis de l’Expérience (VAE),
  3. un accompagnement des stagiaires avant, pendant et après la formation (acquisition de compétences transverses, hébergement, restauration, …),
  4. la certification des formations par des Certificats de Compétence Professionnelle (CCP) et des titres professionnels.

Autres avantages de la nouvelle offre, des durées d’attente plus courtes grâce à un échelonnement possible tout au long de l’année. Plusieurs rentrées sont désormais possibles en fonction des contraintes ou besoins de chacun (entreprises, actifs)  assouplissant ainsi l’accès à la formation.

Enfin, elle  s’appuie sur un apprentissage multimodal (alternant présentiel et à distance, mise en situation de travail, jeux et simulations…)  pour mieux s’adapter à l’évolution des attentes des stagiaires, leur permettre d’apprendre et de s’entraîner dans un environnement qui reconstitue leurs futures conditions réelles de travail tout en respectant le rythme d’apprentissage de chacun.

« Les fondamentaux pédagogiques de notre approche sont toujours là puisque son efficacité est démontrée avec 60,4% de nos stagiaires qui retrouvent un emploi pérenne dans les 6 mois. Avec cette nouvelle offre nous renforçons notre engagement en faveur de l’emploi. Après 18 mois de travail et d’échanges avec les parties prenantes de l’emploi et de la formation professionnelle, cette nouvelle offre est aujourd’hui lancée. Modulaire, plus souple, réduisant les délais d’attente pour l’entrée en formation, des placements dans l’emploi facilités, cette offre est la meilleure réponse aux difficultés de recrutement des entreprises et aux besoins des actifs. Avec elle, nous sommes le premier opérateur de formation à proposer des solutions de formation cohérentes  avec le Compte Personnel de Formation (CPF).»explique Yves Barou,  Président de l’Afpa.

Laisser un commentaire