Interview d’un conseiller emploi sur la prestation CAP projet

Mickaël  est conseiller emploi et formation, il intervient notamment sur la prestation CAP projet qui a remplacé la prestation Bilan de Compétences Approfondi.

Bonjour Mickaël, Cap projet a été mis en place en février 2012, est ce que vous pouvez nous en dire quelques mots ?
Elle est effectuée uniquement par des prestataires ayant répondu à l’appel d’offre et ayant bien entendu remporté le marché. D’un point de vue financier, il
s’agit d’une prestation de groupe où il faut un minimum de 6 personnes pour commencer la session. A la fin de la prestation pour être facturé, il faut un moins une personne.

Cette prestation d’aide à la définition ou redéfinition de projet professionnelle dure 3 mois (90 jours calendaires) et alterne des phases individuelles et des phases collectives. Le but est de faire émerger un ou des projets « réalistes et réalisables ».

A qui s’adresse-t-elle ?
Elle s’adresse à tous types de demandeurs d’emploi : DELD, ex-RMIstes, personnes nouvellement reconnues TH, jeunes sortis du système scolaire … devant pour quelle que raison que ce soit changer de voie ou qui ne savent pas vers quelle(s) voie(s) s’orienter.

C’est un accompagnement individuel ou en groupe ?
Les phases individuelles doivent avoir une durée de 1h30 et les collectives de 7 heures.

Quels outils d’accompagnement utilisez-vous principalement ?
La prestation est basée sur la méthode canadienne de l’ADVP, donc au travers de questionnaires divers et variés, nous allons interroger les personnes sur leurs points forts, leurs points faibles, leurs priorités dans la vie, leurs intérêts, leurs attentes, leur rêves etc… Une fois que cela est fait, nous regardons avec eux les possibilités de métiers qui s’offrent à eux et si cela est porteur ou pas. De plus, s’il y a besoin d’une formation, nous voyons avec les personnes ce qu’elles souhaitent (lieu, durée, déroulement…).

Je crois qu’il y a une nouveauté de taille par rapport à la prestation Bilan de Compétences, c’est l’enquête métier. Pouvez-vous nous en parler ?
L’enquête métier vient confirmer ou infirmer leur projet. Ils vont à la rencontre de professionnels qui leur expliquent leur métier. Cette enquête peut être complétée par une EMT où la personne va être en situation et appréciera d’avantage le métier.
Après l’enquête ou les enquêtes, les personnes font des choix. Suite à cela, nous prenons les décisions par rapport aux choix effectués (besoin ou pas de formations, besoin de financement, à qui s’adresser? où trouver la formation, les dates d’inscription, retravailler le CV et la LM, les futurs entretiens…).

Ce qu’il y a de nouveau c’est que ce sont les personnes qui sont acteur de leur décision et surtout que c’est fait en fonction d’elles. Les personnes se sentent impliquées et concernées et repartent avec un plan d’action précis et détaillé pour l’après-prestation.

J’espère avoir répondu à vos interrogations. Sinon je me tiens à votre disposition pour des informations complémentaires.

Merci Mickaël pour toutes ces précisions.

Plus d’infos

Laisser un commentaire