Offre d’emploi de cip

Pro-Insert recrute un(e) Chargé(e) d’insertion socioprofessionnelle et recrutement.

Voir l’offre

Qu’est-ce que le parcours emploi compétences (PEC) ?

Sources : www.service-public.fr

Depuis le 1er janvier 2018, les contrats aidés sont transformés en parcours emplois compétences (PEC) dans le but de faciliter l’insertion professionnelle des personnes les plus éloignées de l’emploi.

Le parcours emplois compétences (PEC) est autorisé uniquement dans le secteur non-marchand (employeurs publics et associations).

Il s’applique dans le cadre des contrats uniques d’insertion – contrats d’accompagnement vers l’emploi (CUI-CAE).

Il doit être mis en place pour au moins 9 mois.

Il prévoit :

  • l’acquisition de compétences transférables qui répondent à des besoins du bassin d’emploi ou à d’autres métiers qui recrutent ;
  • un accompagnement ;
  • l’accès à la formation ;
  • et une aide financière aux employeurs sélectionnés pour leur capacité d’insertion (entre 30 % et 60 % du Smic brut selon la décision du préfet de région) Lire la suite

Compléments d’informations sur le PEC 

 

Offre d’emploi de cip chargé de relations entreprise

L’UGECAM Ile de France recherche un/une chargé(e) d’insertion professionnelle

voir l’offre

Formation « Utiliser les réseaux sociaux dans le cadre d’une recherche d’emploi »

Professionnels de l’accompagnement, j’anime prochainement une formation sur l’utilisation des réseaux sociaux dans le cadre d’une recherche d’emploi.
Cette journée de formation propose de manière très concrète des méthodes et techniques pour vous aider à comprendre le fonctionnement de ces médias, et à les utiliser de manière professionnelle.
Vous en trouverez le programme détaillé ci-dessous.

Date : vendredi 28 septembre  de 9h30 à 17h à Paris

Public : Professionnels des métiers du conseil en emploi et insertion professionnelle, demandeurs d’emploi, étudiants

Contenu de la formation
Bulletin d’inscription

Formation  en tout petit groupe dont le contenu est adapté en fonction de votre niveau de connaissances et de vos objectifs professionnels.

A bientôt j’espère!

Stéphanie Thierry
Consultante-Formatrice

 

Offre d’emploi de Cip

Le jardin de PLAINE DE VIE recrute pour fin septembre 2018 un(e) accompagnateur(trice) Social(e) et Professionnel(le) en CDI

Voir l’offre

Mieux répartir la gestion du RSA pour un retour à l’emploi plus efficace ?

Source : www.franceinter.fr

C’est l’un des axes du plan pauvreté qui sera présenté jeudi prochain par le gouvernement : la réforme du RSA, que le gouvernement veut plus efficace, et surtout plus « temporaire » pour ceux qui en bénéficient. Parmi les préconisations d’un rapport remis ce mercredi, un meilleur accompagnement vers le retour au travail.

Le RSA, selon le gouvernement, doit devenir plus efficace et plus "temporaire"

Le RSA, selon le gouvernement, doit devenir plus efficace et plus « temporaire » © AFP / FRANCOIS GUILLOT

Le rapport remis ce mercredi soir au gouvernement est signé par le président PS du Conseil départemental de la Meurthe-et-Moselle, Mathieu Klein, et par la députée LREM des Bouches-du-Rhône Claire Pitollat. Il vise à proposer au gouvernement des pistes de réforme du RSA, une semaine avant la présentation du plan pauvreté, dont elle sera l’un des axes.

Meilleure répartition entre les départements et l’Etat

Trois mois après la sortie d’Emmanuel Macron sur le « pognon de dingue » que coûtent les aides sociales, le gouvernement entendre rendre plus efficace et surtout plus « temporaire » le RSA pour ceux qui en bénéficient. Selon ce rapport, pour sortir de ce que les deux auteurs n’hésitent pas à qualifier « d’échec » ou de « trou noir » dans lequel tombent parfois les bénéficiaires du RSA, il faut recentrer l’action sur l’accompagnement au retour à l’emploi.

Pour cela, les départements pourraient par exemple réorienter toutes les forces sur cette mission, tout en laissant à l’Etat celle de financer et de verser l’allocation, suggère Mathieu Klein : « C’est plus efficace de consacrer son énergie et les moyens dont on dispose à l’accompagnement, pendant que l’Etat garantit l’égalité par une prise en charge financière dans tout le territoire« , explique-t-il. « Dans la situation actuelle, un département qui a de faibles ressources économiques va devoir faire plus appel à la fiscalité pour financer le RSA qu’un département qui a plus de ressources autres : c’est une inégalité à laquelle il convient de mettre un terme« , poursuit le président de conseil départemental.

Décloisonnement des suivis

Pour améliorer cet accompagnement vers le retour au travail, lire la suite

Offre d’emploi de Cip

Apprentis d’Auteuil recrute un(e) Conseiller(e) en Insertion  Professionnelle.

Voir l’offre